Église Saint-Martin

Église Saint-Martin

Horaires
Visite sur rendez-vous
Tél : 02 43 93 67 16

Eglise du XIe siècle

Mentionnée en 1330, l’église actuelle succède sans doute à un édifice de culte plus ancien, Semur étant cité dès le Haut Moyen-âge. La seigneurie de paroisse est alors annexée au château de Semur. Les châtelains disposent d’ailleurs, jusqu’à la Révolution, d’une chapelle privée construite au nord de l’église et ouvrant sur le choeur.
L’église de Semur-en-Vallon est le lieu de rassemblement des fidèles et joue un rôle central dans le village au quotidien. Le curé et le vicaire assurent l’encadrement religieux de la population. L’enseignement des enfants et en particulier des jeunes filles est assuré par l’institution religieuse. Rue du Gué Hubert, une maison léguée par la comtesse de Seuil, propriétaire du château de Semur de 1831 à 1866, était une école libre de filles dirigée par des religieuses.
Sous l’Ancien Régime, la communauté d’habitants se réunit et prend les décisions locales à la sortie des offices.
Agrandie et remaniée au fil des siècles, l’église Saint-Martin se dégrade très fortement vers 1908 et une partie de sa toiture s’écroule. En 1910, le clocher est modifié pour soulager la charpente mais il s’effondre malgré tout en 1918 et endommage une partie importante de l’édifice. Fermée, le culte est assuré dans une grange que le marquis de Reverseaux, propriétaire du château de Semur de 1914 à 1953, met à la disposition du prêtre de Vibraye au lieu-dit la Tuilerie. La commune prétextant qu’elle ne dispose pas des fonds nécessaires pour restaurer l’église, le marquis de Reverseaux propose d’ouvrir une souscription publique afin de récolter les fonds nécessaires à son financement. En 1919, il est autorisé à réaliser cette opération mais au nom de la commune. M. de Reverseaux peut finalement entreprendre les travaux en 1920 et l’édifice est à nouveau ouvert au culte à la fin de l’année 1922.

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2021 | Gérer mes cookies 🍪