Château

Les premiers seigneurs connus portent le nom de Semur au 12ème siècle. Puis, à partir de 1320, la terre de Semur passe à la famille Le Sirier pour plus de trois siècles. A partir de 1643, différentes familles se succèdent ainsi jusqu’en 1912 lorsque le marquis de Reverseaux et Béatrix Hurault de Vibraye en deviennent propriétaires puis par alliance, depuis 1954, la famille de Vibraye.
Remanié à plusieurs reprises au fil des siècles, le château est encore caractéristique du Moyen-âge par son implantation sur une plateforme entourée de fossés, son pavillon ancien, ses tours, ses traces de pont-levis et son pigeonnier symbole de haute justice. Au 19ème siècle, dans un souci de modernisation et d’embellissement, le duc d’Aumont y fait construire, à l’est, la réplique de l’aile ouest. Ses armes et celles de sa famille sont encore visibles sur le fronton de cet aménagement.
Disposant historiquement d’un rôle fondamental dans l’organisation du territoire et dans l’encadrement civil de la population, les seigneurs de Semur assurent un rôle de justice et de police (administration) jusqu’à la Révolution. Ils règlent les conflits observés sur leurs terres et perçoivent diverses taxes en échange d’obligations telles que l’entretien des chemins et des équipements communs comme le moulin.
Après la Révolution française, les propriétaires du château de Semur continuent à exercer une certaine influence au sein du village. Ils sont de grands propriétaires et bienfaiteurs de la commune contribuant à la restauration de l’église, à la mise en place du nouveau cimetière… Le marquis de Reverseaux fut également maire de Semur-en-Vallon de 1932 à 1943.

Site réalisé par IntraMuros SAS | Mentions légales | CGU | Copyright 2021 | Gérer mes cookies 🍪